La justice française ouvre une enquête contre Apple pour “obsolescence programmée”

La justice française a ouvert une enquête préliminaire visant Apple sur des soupçons d’"obsolescence programmée" de certains modèles de iPhone du géant américain, accusé d’en réduire volontairement les performances, a appris lundi l’AFP de source judiciaire.

L’enquête ouverte le 5 janvier vise également des faits de "tromperie". Elle fait suite à la plainte de l’association française Halte à l’obsolescence programmée (HOP), déposée le 27 décembre, qui accuse Apple de réduire volontairement les performances et la durée de vie de ses smartphones à travers son système de mises à jour.

Laisser un commentaire

Votre adresse email ne sera pas publiée.

Ce site Web utilise des cookies pour améliorer votre expérience. Nous supposerons que vous êtes d'accord avec cela, mais vous pouvez vous désinscrire si vous le souhaitez. J'accepte Lire la suite