L’Unesco se prononce en été sur l’inscription de “Rabat” au patrimoine mondial

L’Organisation des Nations Unies pour l’éducation, la science et la culture (UNESCO) se prononcera cet été sur l’inscription de la ville de Rabat (Maroc) au patrimoine mondial, a annoncé lundi l’institution onusienne.

L
La candidature de la ville marocaine, placée sous le signe "Rabat, capitale moderne et ville historique: un patrimoine en partage", sera examinée dans la catégorie "sites culturels" lors de la prochaine session du Comité du patrimoine mondial de l’Unesco, prévue du 24 juin au 6 juillet à Saint-Pétersbourg en Russie, précise un communiqué de l’Organisation.

Au total, 36 sites internationaux, culturels, naturels ou mixtes, figurent sur la liste des candidats au patrimoine mondial, soumise pour examen lors de cette 36-ème session du Comité, organe indépendant composé de 21 Etats parties à la Convention du patrimoine mondial de 1972.

La Palestine, qui est devenue membre de l’UNESCO en octobre 2011 et a ratifié la Convention du patrimoine mondial, présentera pour la première fois un site à l’inscription sur la Liste du patrimoine mondial.

Au cours de cette session, présidée par Eleonora Mitrofanova, Ambassadrice, Déléguée permanente de la Fédération de Russie auprès de l’UNESCO, le Comité du patrimoine mondial examinera également les progrès réalisés dans la conservation des 35 biens inscrits sur la Liste du patrimoine en péril, de même que le rapport des 105 biens déjà inscrits.

La Liste du patrimoine mondial, crée selon les termes de la Convention concernant la protection du patrimoine culturel et naturel de 1972, compte 936 biens qui composent patrimoine culturel et naturel du monde que le Comité du patrimoine mondial considère de valeur universelle exceptionnelle.

La Liste compte 725 sites culturels, 183 naturels et 28 biens mixtes répartis dans 153 Etats parties.

Cent-quatre-vingt-neuf Etats parties ont ratifié la Convention à ce jour, dont le Maroc qui compte déjà plusieurs sites inscrits au patrimoine mondial, dont les médinas de Fès, de Marrakech, de Tétouan (ancienne Titawin) et d’Essaouira (ancienne Mogador), Ksar d’Aït-Ben-Haddou, la Ville historique de Meknès, le Site archéologique de Volubilis et El Jadida (l’ancienne ville portugaise de Mazagan).

Laisser un commentaire

Votre adresse email ne sera pas publiée.

Ce site Web utilise des cookies pour améliorer votre expérience. Nous supposerons que vous êtes d'accord avec cela, mais vous pouvez vous désinscrire si vous le souhaitez. J'accepte Lire la suite