L’exil est une “option” pour le leader libyen Kadhafi

L’exil constitue "certainement une option" pour le leader libyen Mouammar Kadhafi, afin de débloquer la situation de crise en Libye, a déclaré lundi le porte-parole de la Maison blanche, Jay Carney.

"L’exil constitue certainement une option pour lui", a souligné le responsable américain lors d’un point de presse, ajoutant que l’administration Obama, qui est "activement en contact avec les groupes d’opposition libyens", examine "toutes les options", y compris une aide militaire aux manifestants et la mise en place d’une zone d’exclusion aérienne.

Le président Obama devra rencontrer dans la journée le Secrétaire général des Nations-Unies, Ban Ki-moon, au sujet de la situation en Libye, alors que la Secrétaire d’Etat américaine Hillary Clinton se trouve à Genève où elle a pris part à une réunion du Conseil des droits de l’homme de l’ONU consacrée à la crise libyenne.

Laisser un commentaire

Votre adresse email ne sera pas publiée.

Ce site Web utilise des cookies pour améliorer votre expérience. Nous supposerons que vous êtes d'accord avec cela, mais vous pouvez vous désinscrire si vous le souhaitez. J'accepte Lire la suite