L’ex-champion olympique britannique, Sebastien Coe, qualifie de “parfait” le niveau organisationnel des championnats d’Afrique de Marrakech

Les 19-èmes championnats d’Afrique d’athlétisme séniors de Marrakech 2014 (10-14 août) se déroulent dans un cadre “parfait”, et de très haut niveau en raison notamment de la qualité de l’organisation et du niveau des athlètes participants, a affirmé l’ex-champion olympique britannique, Lord Sebastian Newbold Coe.

Dans un entretien accordé à la MAP, Sebastien Coe, également vice-président de l’association des Fédérations internationales d’athlétisme (IAAF) a indiqué que le niveau de cette édition est "particulièrement rehaussé" par la présence des athlètes kenyans, Ethiopiens et Nigérians, faisant remarquer que le Botswana compte dans ses rangs de grands espoirs qui auront surement leur mots à dire dans le futur.

Le Maroc dispose d’athlètes de haut niveau qui peuvent compter sur le soutien de leur chaleureux public, a-t-il dit, rappelant, à cette occasion, la brillante prestation dans différentes échéances mondiales d’athlétisme, des athlètes marocains, Saïd Aouita, Nawal El Moutawakel et Hicham El Guerrouj.

L’Afrique est le seul continent qui n’a pas eu encore la chance d’organiser les Jeux Olympiques, a déploré le quadruple recordman de demi-fond. Dans le même contexte, l’ex-double champion britannique du 1500m (Moscou-1980 et Los Angeles-1984), a rappelé le soutien et l’importance dont bénéficie le sport au Maroc, terre de grands champions mondiaux en athlétisme. Il a également mis en exergue les infrastructures sportives dont dispose le Royaume, qui devra abriter en septembre prochain (13-14) la 2-ème édition de la Coupe Intercontinentale.

Interrogé par la MAP sur la vague de contrôle antidopage positifs touchant notamment les vedettes du 100 mètres, l’Américain Tyson Gay et le Jamaicain Asafa Powell, Lord Coe, également président du comité olympique britannique a estimé que l’important c’est que le système de contrôle fonctionne. "Il faut rester vigilants et ne pas relâcher les efforts face aux athlètes qui risquent de tricher", a-t-il dit.

Evoquant, les évènements sportifs d’envergure, tels que les Jeux Olympiques et la Coupe du Monde de football, le président du comité d’organisation des Jeux de Londres a expliqué que ces compétitions offrent des possibilités considérables. Ils ont la capacité de stimuler le développement social, économique et environnemental. Selon lui, ces rendez-vous sportifs peuvent être utilisés de manière positive comme des plates-formes pour certaines activités de sensibilisation, de plaidoyer et de collecte de fonds.

Compte tenu de l’attention qu’ils suscitent, ces événements peuvent être utilisés afin de promouvoir des objectifs de développement, comme les objectifs du Millénaire pour le développement (OMD), et de mettre en évidence le thème du sport comme outil de promotion de la paix et du développement, a-t-il ajouté.

"Accueillir un grand événement sportif international promet non seulement l’excitation de l’événement et l’exposition médiatique pour le pays hôte, mais aussi l’espoir d’un retour positif sur les investissements considérables qui lui sont associés", a-t-il relevé.

Pour Sebastien Coe, le développement des infrastructures (transports et stades constituant la majeure partie des investissements), devrait générer des emplois et stimuler l’activité économique locale. Le sport, a-t-il dit, a le pouvoir unique de rassembler, de mobiliser et d’inspirer. Il est de loin l’activité la plus populaire dans laquelle les jeunes s’engagent.

A propos de son expérience à la tête du comité d’organisation des derniers Jeux Paralympiques, Sebastien Coe a déclaré que pour "une ville, accueillir les Jeux olympiques est un formidable défi, inégalé. C’est dur de devoir organiser simultanément 26 championnats du monde, d’avoir seulement dix jours pour transformer une ville olympique, en une ville paralympique et ensuite de faire la même chose dans les sports paralympiques".

Sebastian Newbold Coe, né en 1956 à Chiswick (banlieue de Londres) est devenu un homme politique au sein du parti conservateur britanique. En tant qu’athlète, il remporte quatre médailles olympiques, dont deux titres sur 1.500 mètres en 1980 et 1984, ainsi qu’un titre de champion d’Europe du 800 mètres en 1986. Il a également constitué, avec son compatriote Steve Ovett, l’un des plus beaux duels de l’athlétisme. En 1979, il devient le premier athlète à cumuler les records du monde du 800 m, du mile, et du 1 500 m. Sebastian Coe entre en politique après sa carrière sportive, et occupe un siège de député pour le parti conservateur de 1992 à 1997.

En 2005, il était à la tête du comité de candidature de la ville de Londres pour l’organisation des Jeux olympiques d’été de 2012.

Laisser un commentaire

Votre adresse email ne sera pas publiée.

Ce site Web utilise des cookies pour améliorer votre expérience. Nous supposerons que vous êtes d'accord avec cela, mais vous pouvez vous désinscrire si vous le souhaitez. J'accepte Lire la suite