L’Égypte va bientôt punir les athées

Religion. Le Parlement égyptien étudie un projet de loi visant à criminaliser les personnes qui ne croient en aucun Dieu.

En Égypte, la religion c’est sacrée ! Alors que la diffamation religieuse est déjà fermement condamnée, une loi future pourrait criminaliser l’athéisme, le fait de ne croire en aucun Dieu, selon les informations de Marianne qui cite Jeune Afrique. Un projet de loi était en préparation au Parlement la dernière semaine de décembre. Alors qu’il n’a pas encore été voté par l’Assemblée, il aurait reçu l’aval d’Al-Azhar, la plus haute autorité religieuse sunnite. Selon le député qui porte le texte de loi, l’athéisme est "un fléau qui se propage surtout au sein de la jeunesse égyptienne".

Elle se voit retirer ses enfants, car elle est athée

Afin de diminuer considérablement le nombre de personnes qui ne croient pas en Dieu, il souhaite que ces dernières soient condamnées à des peines d’amende, mais également de prison. En effet, pour lui si on ne croit pas en un Dieu c’est qu’on est un "criminel". De leur côté, les laïques et les libéraux crient déjà au scandale. Pour eux, une telle loi viendrait violer la Constitution. Cette dernière garantit "la liberté de croyance", même si son article 2 déclare l’islam comme "religion d’État".

Depuis quelques mois une campagne anti-athée lancée par la direction générale des Fatwas fait polémique. À cause de cette campagne, une femme a perdu la garde de ses deux enfants. Son tort : être athée. C’est la première fois qu’un tribunal égyptien prend une telle décision. C’est celui des affaires familiales du Caire qui a décidé de lui retirer ses enfants.

Valeurs Actuelles

Laisser un commentaire

Votre adresse email ne sera pas publiée.

Ce site Web utilise des cookies pour améliorer votre expérience. Nous supposerons que vous êtes d'accord avec cela, mais vous pouvez vous désinscrire si vous le souhaitez. J'accepte Lire la suite