L’Arabie saoudite n’extradera “jamais” Ben Ali (président tunisien à la BBC)

Le président tunisien Moncef Marzouki a estimé mercredi que l’Arabie saoudite n’extraderait "jamais" le président déchu Zine el Abidine Ben Ali, condamné par contumace à plusieurs reprises par la justice tunisienne, et qui reste poursuivi dans plusieurs affaires.

"Je pense qu’ils n’extraderont jamais Ben Ali, nous le savons, nous avons essayé à de très nombreuses reprises", a déclaré Moncef Marzouki sur la BBC.

"Nous allons probablement continuer à faire pression sur eux pour le retour de cet homme en Tunisie mais comme je vous l’ai dit, je ne crois pas qu’ils accepteront parce qu’ils ont leurs propres traditions, leurs propres lois et nous ne voulons pas avoir des problèmes avec eux à ce propos. Parce que nous avons aussi des relations sociales et économiques avec l’Arabie saoudite et nous voulons les maintenir", a poursuivi le président tunisien.

Le président déchu Ben Ali vit avec son épouse Leïla Trabelsi en Arabie saoudite depuis le 14 janvier 2011, date à laquelle il a fui la Tunisie sous la pression d’un soulèvement populaire qui a déclenché par la suite le "Printemps arabe".

Laisser un commentaire

Votre adresse email ne sera pas publiée.

Ce site Web utilise des cookies pour améliorer votre expérience. Nous supposerons que vous êtes d'accord avec cela, mais vous pouvez vous désinscrire si vous le souhaitez. J'accepte Lire la suite