Il faut faire des immigrés africains au Maroc des “citoyens réels” (El Yazami)

Les immigrés africains résidant au Maroc sont "des concitoyens et il faut en faire des citoyens réels", a souligné, vendredi à Rabat, le président du Conseil national des droits de l’Homme (CNDH), Driss El Yazami.

Le Maroc est "un pays d’immigration continue" qui a initié, il y’a un an, une importante politique migratoire fondée sur l’intégration et l’insertion des immigrés africains, a indiqué M. El Yazami à l’ouverture d’une journée d’étude sur "les relations maroco-africaines".

La politique d’intégration nécessite une réflexion sur les problématiques de l’emploi, de l’éducation et du logement, qu’il faut résoudre dans un contexte économique difficile, a-t-il noté.

L’intégration, c’est aussi "apprendre à accueillir l’autre", a-t-il dit, ajoutant que "notre société n’est pas exempte de comportements malsains, de préjugements et de clichés".

Il a, dans ce sens, rappelé la création de la Commission nationale de recours qui a pour but de fluidifier le traitement des demandes de régularisation.

Laisser un commentaire

Votre adresse email ne sera pas publiée.

Ce site Web utilise des cookies pour améliorer votre expérience. Nous supposerons que vous êtes d'accord avec cela, mais vous pouvez vous désinscrire si vous le souhaitez. J'accepte Lire la suite