Hillary Clinton diagnostiquée d’une pneumonie, “se remet bien” (médecin)

La candidate démocrate à la Maison Blanche, Hillary Clinton, a été diagnostiquée d’une pneumonie et “elle se remet bien”, après avoir eu, dimanche matin, un coup de chaud l’ayant obligé de quitter plus tôt que prévu la cérémonie de commémoration du 15ème anniversaire des attentats du 11 septembre, a indiqué son médecin.

Selon l’équipe de campagne de l’ancienne Première Dame, le médecin Lisa Bardack, qui a examiné la candidate dans sa maison de Chappaqua (dans l’Etat de New York), a annoncé que Mme Clinton souffrait de toux liées à des allergies et qu’un examen mené vendredi avait montré qu’elle souffrait d’une pneumonie.

"Elle a été mise sous antibiotiques et nous lui conseillons de se reposer et de modifier son emploi du temps. Pendant l’événement de ce matin, elle a souffert de la chaleur et était déshydratée. Je viens de l’examiner et elle est maintenant réhydratée et se remet bien", a déclaré Lisa Bardack dans un communiqué diffusé par l’équipe de campagne de la candidate.

L’ancienne secrétaire d’Etat avait assisté aux commémorations du 15ème anniversaire des attentats du 11 septembre à New York mais a dû quitter au bout d’une heure et demie en raison d’un coup de chaud.

Peu après, elle avait déclaré à la presse, à sa sortie de l’appartement de sa fille où elle s’était rendue pour se reposer, qu’elle "se sentait très bien".

Laisser un commentaire

Votre adresse email ne sera pas publiée.

Ce site Web utilise des cookies pour améliorer votre expérience. Nous supposerons que vous êtes d'accord avec cela, mais vous pouvez vous désinscrire si vous le souhaitez. J'accepte Lire la suite