France: une circulaire sur l’humoriste Dieudonné aux maires et aux préfets pour interdire ses spectacles

Le gouvernement a finalisé lundi la rédaction d’une circulaire à destination des maires et des préfets dans le but d’empêcher la “banalisation des propos antisémites” dans les spectacles de l’humoriste Dieudonné, a annoncé Matignon.
“A l’occasion de leur réunion hebdomadaire, le Premier ministre et le ministre de l’Intérieur ont finalisé la circulaire concernant les spectacles de Dieudonné. Celle-ci permettra de prendre des dispositions pour empêcher la banalisation des propos antisémites”, a annoncé Matignon.
“Les maires et les préfets pourront ainsi prendre les décisions nécessaires avant la tournée de Dieudonné”, a-t-on ajouté.
Dieudonné M’Bala M’Bala, qui entame jeudi à Nantes une tournée en France, a été condamné plusieurs fois pour incitation à la haine raciale.
La Confédération des juifs de France et amis d’Israël s’est associée à cet appel, qui pourrait permettre d’invoquer le trouble à l’ordre public pour justifier une éventuelle interdiction des représentations par les autorités.

Le ministre de l’intérieur Manuel Valls a indiqué que le spectacle Le Mur, joué au théâtre de La Main d’Or, à Paris, puis en tournée à partir de jeudi, "contient des propos antisémites et infamants à l’égard de plusieurs personnalité de confession juive ou de la communauté juive dans son ensemble et des atteintes virulentes et choquantes à la mémoire des victimes de la Shoah". Pour le ministre, les propos de Dieudonné véhiculent un "message insoutenable".

La Ligue contre le racisme et l’antisémitisme (Licra) a annoncé de son côté dimanche qu’elle va porter plainte à Bordeaux (sud-ouest) pour des "quenelles", réalisées ces derniers mois devant la synagogue de cette ville et dont elle a eu récemment connaissance.

La Licra a précisé qu’elle allait déposer plainte contre X lundi auprès du Procureur de la République pour injure à caractère raciste, visant les auteurs de ces quenelles, dont des photographies ont circulé sur les réseaux sociaux. La Licra dit avoir trouvé trace d’une demi-douzaine de photos.

Laisser un commentaire

Votre adresse email ne sera pas publiée.

Ce site Web utilise des cookies pour améliorer votre expérience. Nous supposerons que vous êtes d'accord avec cela, mais vous pouvez vous désinscrire si vous le souhaitez. J'accepte Lire la suite