Ethiopie: cinq touristes tués et deux Belges blessés dans une attaque

Ethiopie: cinq touristes tués et deux Belges blessés dans une attaque
Cinq touristes étrangers ont été tués dans une attaque perpétrée par un groupe d’inconnus dans la région de l’Afar, dans le nord-est de l’Ethiopie. Deux Belges ont également été blessés.

Les étrangers ont été tués dans une partie du territoire frontalière de l’Erythrée.

Contrairement à ce qui avait été craint, aucun Belge n’aurait été tué dans l’attaque a annoncé mercredi le
porte-parole des Affaires étrangères, Michel Malherbe, à l’issue d’une réunion convoquée par les autorités éthiopiennes à ce sujet.

Selon le gouvernement éthiopien, 2 Allemands, 2 Hongrois et 1 Autrichien figurent parmi les victimes.

Un Belge et un Britannique vivant à Bruxelles ont été blessés.

"La victime belge est sérieusement blessée mais ses jours ne sont pas en danger. Elle voyageait avec un ami de nationalité britannique mais vivant à Bruxelles. L’état de ce dernier est moins grave", explique le porte-parole des Affaires étrangères, Michel Malherbe.

Une autre personne, dont la nationalité n’est pas encore connue, a également été blessée dans l’attaque. Dix-huit autres s’en sont par contre sorties indemnes. "Une incertitude persiste quant à d’éventuels enlèvements", a encore indiqué Michel Malherbe.

Le porte-parole a par ailleurs souligné que les Affaires étrangères mettaient tout en oeuvre pour entrer en contact avec les quelque Belges présents dans la région concernée par l’attaque. "Des démarches ont été entreprises en collaboration avec les familles pour se rassurer sur leur sort", explique-t-il, précisant que le travail était rendu difficile par l’absence de réseau GSM dans cette zone frontalière de l’Erythrée.

Laisser un commentaire

Votre adresse email ne sera pas publiée.

Ce site Web utilise des cookies pour améliorer votre expérience. Nous supposerons que vous êtes d'accord avec cela, mais vous pouvez vous désinscrire si vous le souhaitez. J'accepte Lire la suite