Etat palestinien: Paris ne veut pas “anticiper”

Le Quai d’Orsay a indiqué mardi dans un communiqué qu’il ne souhaitait pas commenter la décision de certains pays d’Amérique latine de reconnaître la Palestine comme un Etat indépendant, indiquant la France souhaite "une reprise rapide des négociations de paix qui doivent porter sur toutes les questions du statut final, fixer les paramètres de l’Etat palestinien et permettre sa création", sans "anticiper les discussions entre les parties". "Je n’ai pas à me prononcer sur les initiatives que prennent d’autres acteurs de la communauté internationale", a indiqué un porte-parole du ministère des Affaires étrangères.

nous souhaitons aujourd’hui une reprise rapide des négociations de paix qui doivent porter sur toutes les questions du statut final, fixer les paramètres de l’Etat palestinien et permettre sa création.

Laisser un commentaire

Votre adresse email ne sera pas publiée.

Ce site Web utilise des cookies pour améliorer votre expérience. Nous supposerons que vous êtes d'accord avec cela, mais vous pouvez vous désinscrire si vous le souhaitez. J'accepte Lire la suite