Entretien téléphonique Harper-Obama sur la situation ” grave ” en Libye

Le Premier ministre canadien, Stephen Harper, s’est entretenu au téléphone, lundi, avec le président américain Barack Obama au sujet de la “grave situation qui prévaut en Libye ainsi que des événements qui sévissent au Moyen-Orient et en Afrique du Nord”, a annoncé la Primature canadienne.

Les deux dirigeants ont évoqué "la nécessité d’inciter le régime libyen à ne pas recourir à la violence contre ses propres citoyens et de prendre des mesures coordonnées à l’échelle internationale pour répondre aux besoins humanitaires croissants en Libye et dans les pays voisins", ajoute le communiqué.

MM. Harper et Obama se sont félicités des décisions du Conseil de sécurité des Nations Unies et de leurs pays qui "n’ont pas tardé à réagir pour imposer des sanctions au régime libyen et défendre les droits universels des Libyens", indique la même source.

Le Premier ministre canadien et le président américain "ont convenu de maintenir un contact étroit et de collaborer dans le cadre de l’évacuation de leurs citoyens respectifs de la Libye ainsi que de trouver des moyens de garantir la paix et la démocratie en Libye et dans toute la région avoisinante", conclut le communiqué.

Dimanche, le gouvernement du Canada a décidé d’imposer un gel des biens de la Libye et d’interdire toute transaction financière avec Tripoli, les institutions et agences de même qu’avec la Banque centrale de la Libye, outre les mesures adoptées, samedi, par le Conseil de sécurité des Nations Unies. Ottawa a aussi décidé, samedi, de suspendre sa représentation diplomatique en Libye et a ordonné à tout le personnel canadien de quitter ce pays.

Laisser un commentaire

Votre adresse email ne sera pas publiée.

Ce site Web utilise des cookies pour améliorer votre expérience. Nous supposerons que vous êtes d'accord avec cela, mais vous pouvez vous désinscrire si vous le souhaitez. J'accepte Lire la suite