Elections en RDC : Paris juge les résultats annoncés “non conformes”

La France a estimé jeudi que les résultats de l’élection présidentielle en République démocratique du Congo annoncés mercredi n’étaient "pas conformes" et que l’opposant Martin Fayulu en était "a priori" le vainqueur.

"Il semble bien que les résultas proclamés (…) ne soient pas conformes aux résultats" réels, a déclaré le ministre français des Affaires étrangères Jean-Yves Le Drian sur CNews. "Mr Fayulu était a priori le leader sortant de ces élections", a-t-il ajouté.

Au terme d’une très longue attente, la Commission électorale nationale indépendante (Céni) a déclaré M. Tshisekedi vainqueur avec 38,57% des voix, devant l’autre tête de l’opposition divisée, Martin Fayulu, avec 34,8%. Celui-ci a aussitôt contesté le résultat et dénoncé un "putsch électoral".

Selon les résultats officiels, Félix Antoine Tshisekedi Tshilombo, 55 ans, est le président "provisoirement élu" qui doit succéder au chef de l’Etat sortant Joseph Kabila, 47 ans.

Laisser un commentaire

Votre adresse email ne sera pas publiée.

Ce site Web utilise des cookies pour améliorer votre expérience. Nous supposerons que vous êtes d'accord avec cela, mais vous pouvez vous désinscrire si vous le souhaitez. J'accepte Lire la suite