Egypte : un salafiste écarté promet une “crise majeure”

Le candidat salafiste Hazem Salah Abou Ismaïl promet une "crise majeure" après l’annonce de l’invalidation de sa candidature à la présidentielle égyptienne de mai par la commission électorale, a indiqué samedi son avocat. "L’homme qui dirige la commission (électorale) n’a jamais été indépendant. Cette élimination a été décidée par lui et il travaille sous la direction du conseil militaire (au pouvoir)", a dit Nizar Ghorab à Reuters. "Il va y avoir une crise majeure dans les heures qui viennent", a-t-il ajouté.

Laisser un commentaire

Votre adresse email ne sera pas publiée.

Ce site Web utilise des cookies pour améliorer votre expérience. Nous supposerons que vous êtes d'accord avec cela, mais vous pouvez vous désinscrire si vous le souhaitez. J'accepte Lire la suite