Côte d’Ivoire: La Banque mondiale entend “réévaluer” ses programmes

Côte d
"Nous souhaitons continuer d’œuvrer avec le peuple de Côte d’Ivoire dans la lutte contre la pauvreté, mais il est difficile de le faire de manière efficace dans un climat d’incertitude et de tension prolongées", souligne la BM, dans une déclaration conjointe avec la Banque africaine de développement (BAD).

"Conformément à nos politiques, nous allons continuer de suivre de près l’évolution de la situation et réévaluer l’utilité et l’efficacité de nos programmes face à l’effondrement des structures de gouvernance", explique la même source.

La Banque mondiale et la BAD, partenaires multilatéraux de développement de longue date d’Abidjan, "sont particulièrement préoccupées et frustrées par les événements qui se déroulent en Côte d’Ivoire au lendemain des élections tant attendues, qui étaient sensées apporter la paix et la stabilité et servir de base à une gouvernance améliorée et à une croissance généralisée traduisant la participation du pays dans son ensemble", souligne le texte.

Faisant part de son soutien aux efforts de la communauté internationale en vue de "parvenir à un règlement rapide et pacifique de cette crise qui n’a que trop duré", les auteurs de la déclaration notent que la crise persistante en Côte d’Ivoire entraînera davantage d’Ivoiriens dans la pauvreté et mettra à mal la stabilité et la prospérité économique dans la sous-région de l’Afrique de l’Ouest.

Laisser un commentaire

Votre adresse email ne sera pas publiée.

Ce site Web utilise des cookies pour améliorer votre expérience. Nous supposerons que vous êtes d'accord avec cela, mais vous pouvez vous désinscrire si vous le souhaitez. J'accepte Lire la suite