Coronavirus: une épidémie est “inexorable” selon Macron

“Il y a un moment où, nous le savons tous (…) une épidémie est de toutes façons inexorable”, a déclaré Emmanuel Macron jeudi en ouvrant une réunion à l’Elysée sur le coronavirus avec une vingtaine de spécialistes, selon une vidéo diffusée par la présidence.

“Nous sommes réunis (…) d’abord pour essayer de stopper l’arrivée, ensuite pour ralentir” et “il y a un moment, nous le savons tous et vous le savez infiniment mieux que moi, pour gérer une épidémie qui de toutes façons est inexorable”, a dit le chef de l’Etat aux participants.

Municipales maintenues

Le ministre de l’Intérieur, Christophe Castaner, a réaffirmé jeudi que les élections municipales se tiendraient comme prévu les 15 et 22 mars, et évoqué les précautions spécifiques qui seront adoptées, alors que la propagation du coronavirus s’accélère en France.

“Nous devons tout faire en lien avec les municipalités (…) pour que les élections aient bien lieu les 15 et 22 mars”, a déclaré M. Castaner à l’issue d’une réunion avec les associations d’élus et plusieurs membres du gouvernement au ministère de la Cohésion des territoires.

Cette réunion a permis de travailler sur les modalités pratiques à mettre en place pour assurer le scrutin.

Ainsi outre le rappel des recommandations sur les bons comportements à adopter, des flacons de gel hydroalcoolique seront placés à l’entrée des bureaux de vote.

Questionné sur la situation des personnes âgées qui auraient peur de sortir pour aller voter, le ministre a souligné que “les personnels de la gendarmerie ou de la police se déplaceront sur les lieux pour que les procurations soient relevées dans de bonnes conditions”.

 

Laisser un commentaire

Votre adresse email ne sera pas publiée.

Ce site Web utilise des cookies pour améliorer votre expérience. Nous supposerons que vous êtes d'accord avec cela, mais vous pouvez vous désinscrire si vous le souhaitez. J'accepte Lire la suite