Coronavirus: +544 décès en 24 h en France, deux semaines de baisse des patients en réa

L’épidémie de Covid-19 a tué 21.340 personnes en France depuis début mars, dont 544 décès enregistrés depuis mardi, mais la pression sur les hôpitaux continue de s’alléger, avec deux semaines de baisse du nombre de patients en réanimation, a annoncé mercredi le directeur général de la Santé.

Au total, 13.236 personnes sont décédées à l’hôpital, soit 336 de plus en 24 heures, et 8.104 dans les maisons de retraites médicalisées et autres établissements médico-sociaux (+208), a déclaré Jérôme Salomon lors de son point presse quotidien.

Mais le nombre de personnes hospitalisées et en réanimation poursuit sa lente décrue, à 5.218 patients, près de 2.000 de moins qu’il y a deux semaines.

Il s’agit du quatorzième jour consécutif de baisse (-215 en 24 heures) de cet indicateur très scruté par les professionnels, car baromètre de la pression pesant sur le système hospitalier.

Toutefois, cette pression reste forte, le nombre de patients en réanimation dépassant les capacités de la France en la matière avant le début de l’épidémie, qui étaient de 5.000 lits. D’autant que quelque 2.000 malades pour d’autres pathologies sont aussi actuellement hospitalisés en services de réanimation en France, a souligné M. Salomon.

Et pour le huitième jour consécutif, le nombre total de personnes hospitalisées baisse également: elles étaient mardi 29.741 en France, soit 365 de moins en 24 heures.

Toutefois il s’agit toujours “d’une épidémie massive, sévère”, qui a causé l’hospitalisation de “près de 85.000” personnes depuis début mars, a rappelé M. Salomon, soulignant que “la circulation du virus reste à un niveau élevé”, et appelant comme tous les jours au respect du confinement et des gestes barrière.

Laisser un commentaire

Votre adresse email ne sera pas publiée.

Ce site Web utilise des cookies pour améliorer votre expérience. Nous supposerons que vous êtes d'accord avec cela, mais vous pouvez vous désinscrire si vous le souhaitez. J'accepte Lire la suite