Concordia : la compagnie Costa partie “lésée”

La compagnie de croisières Costa se considère comme une "partie lésée" après le naufrage du 13 janvier sur l’île du Giglio, en Toscane, a affirmé à la presse l’avocat de la société, Marco de Luca.

Le patron du leader européen des croisières, Pier Luigi Costa, s’était déjà publiquement "dissocié" du commandant du navire, accusé d’avoir provoqué le naufrage en effectuant une manoeuvre hasardeuse et d’avoir quitté le navire alors que l’évacuation était en cours.

Laisser un commentaire

Votre adresse email ne sera pas publiée.

Ce site Web utilise des cookies pour améliorer votre expérience. Nous supposerons que vous êtes d'accord avec cela, mais vous pouvez vous désinscrire si vous le souhaitez. J'accepte Lire la suite