Comey: les demandes de Trump sur l’enquête russe étaient “très dérangeantes”

L’ancien chef du FBI James Comey a jugé jeudi que les demandes de Donald Trump à son égard étaient "très dérangeantes" mais que ce n’était pas son rôle de déterminer si le président américain avait fait entrave à la justice.

L’ancien directeur a accusé l’administration de Donald Trump, qui l’a limogé début mai, de l’avoir "diffamé" ainsi que la police fédérale. "Ce sont des mensonges purs et simples", a-t-il déclaré lors d’une audition au Congrès.

Laisser un commentaire

Votre adresse email ne sera pas publiée.

Ce site Web utilise des cookies pour améliorer votre expérience. Nous supposerons que vous êtes d'accord avec cela, mais vous pouvez vous désinscrire si vous le souhaitez. J'accepte Lire la suite