Boris Faure, “en très mauvais état”, retourne à l’hôpital

Le responsable PS, agressé par M’jid El Guerrab le 30 août, pourrait être de nouveau opéré. Pour l’avocat, les complications sont “la suite des coups qu’il a reçus”.

L’état de santé de Boris Faure, responsable socialiste agressé par le député LREM M’jid El Guerrab, s’est dégradé. Son avocat a indiqué ce vendredi à l’Agence France-Presse qu’«  il a été réhospitalisé hier [jeudi] à Bruxelles suite à des complications, il était en très mauvais état. Hier soir, le diagnostic était qu’il fallait le réopérer, mais il y avait une incertitude sur le fait de savoir si c’est une méningite ou l’hématome dû aux coups qui se reforme  », a expliqué Me Patrick Klugman.

«  Ce matin, son état s’améliore et s’il se stabilise, il n’y aura pas de nouvelle opération. Il a fait des tests ce matin et on attend une confirmation des suites, pour savoir si une opération ou non va être réalisée  », a-t-il ajouté. Pour l’avocat, ces complications sont «  la suite des coups qu’il a reçus  ».

Frappé à la tête à coups de casque le 30 août par M’jid El Guerrab, Boris Faure avait dû être opéré en urgence dans la nuit et s’était vu prescrire une ITT provisoire d’au moins 30 jours, selon l’avocat, qui précise qu’il n’avait pas de problèmes de santé notables auparavant.

AFP

Laisser un commentaire

Votre adresse email ne sera pas publiée.

Ce site Web utilise des cookies pour améliorer votre expérience. Nous supposerons que vous êtes d'accord avec cela, mais vous pouvez vous désinscrire si vous le souhaitez. J'accepte Lire la suite