Bachar al Assad : Les opérations dans la Ghouta orientale s’inscrivent dans le cadre du “combat contre le terrorisme”

Les opérations en cours dans la Ghouta orientale, enclave tenue par les rebelles à l’est de Damas, s’inscrivaient dans le cadre du “combat contre le terrorisme”, a déclaré dimanche le président syrien Bachar al Assad.

Il a qualifié de "mensonge ridicule" la situation humanitaire évoquée par les Occidentaux dans cette région, soulignant que l’offensive lancée par les forces pro-gouvernementales se poursuivrait en parallèle avec l’ouverture d’un "passage" pour les civils voulant partir.

"Il n’y a pas de contradiction entre une trêve et des opérations de combat. Les progrès obtenus par l’armée arabe syrienne hier (samedi) et le jour d’avant (vendredi) dans la Ghouta ont été faits durant cette trêve", a-t-il dit dans des propos diffusés à la télévision publique, évoquant la "pause humanitaire" quotidienne de cinq heures demandée la semaine passée par la Russie.

Al Assad a par ailleurs estimé que les accusations d’utilisation d’armes chimiques en Syrie portées par les Occidentaux étaient un "prétexte" destiné à attaquer l’armée syrienne.

L’armée syrienne, soutenue par la Russie et l’Iran, mène depuis la mi-février une des offensives les plus meurtrières sur l’enclave. Aux bombardements s’ajoutent depuis mardi dernier des opérations au sol.

Laisser un commentaire

Votre adresse email ne sera pas publiée.

Ce site Web utilise des cookies pour améliorer votre expérience. Nous supposerons que vous êtes d'accord avec cela, mais vous pouvez vous désinscrire si vous le souhaitez. J'accepte Lire la suite