Attentat suicide de l’EI à Kaboul : 32 morts, selon un nouveau bilan

Un attentat suicide perpétré par un kamikaze du groupe Etat islamique (EI), mercredi à proximité d’un sanctuaire à Kaboul, a fait au moins 32 morts et des dizaines de blessées, selon un nouveau bilan.

Le porte-parole du ministère afghan de l’Intérieur, Najib Danesh, a indiqué que le kamikaze a essayé d’accéder au sanctuaire mais qu’il en a été dissuadé par les points de contrôle de la police.

"Toutes les victimes sont des jeunes gens qui soit passaient dans la rue soit se rassemblaient” pour célébrer la fête de Norouz qui marque la nouvelle année du calendrier persan, a expliqué le porte-parole.

Pour sa part, M. Waheed Majroh, porte-parole du ministère de la santé publique a précisé que des femmes et enfants figuraient parmi les 32 morts et plus de 50 blessés.

Lors de la séance d’ouverture de la deuxième conférence du Processus de Kaboul, le président afghan, Ashraf Ghani, a proposé des négociations pour la paix sous conditions aux talibans afin de mettre un terme à 17 années de guerre. Il a posé notamment comme préalable un cessez-le-feu et la reconnaissance de la Constitution de 2004 par les insurgés qui ont refusé jusqu’à présent de reconnaître le pouvoir de Kaboul.

"Il devrait y avoir un cadre politique à la paix. Un cessez-le-feu devrait être proclamé. Les talibans devraient être reconnus comme un parti politique et un processus de renforcement de la confiance devrait être lancé", a déclaré M. Ghani.

Le Processus de Kaboul réunit les représentants de plus d’une vingtaine de pays de la région ainsi que les Etats-Unis et l’ONU, mais pas les Talibans, dans l’enceinte du ministère afghan des Affaires étrangères. (map)

Laisser un commentaire

Votre adresse email ne sera pas publiée.

Ce site Web utilise des cookies pour améliorer votre expérience. Nous supposerons que vous êtes d'accord avec cela, mais vous pouvez vous désinscrire si vous le souhaitez. J'accepte Lire la suite