Ariel Sharon: son décès serait “une question de jours”

Plusieurs organes vitaux d’Ariel Sharon, et pas seulement ses reins, comme l’avaient rapporté les médias mercredi, ont cessé de fonctionner normalement, a déclaré jeudi le directeur de l’hôpital Tel Hashomer, près de Tel-Aviv, où est hospitalisé l’ancien Premier ministre. "Ces deux derniers jours, nous avons assisté à une baisse graduelle dans le fonctionnement de plusieurs organes centraux d’Ariel Sharon, qui sont essentiels à sa survie", a déclaré Zeev Rotstein, lors d’un point de presse devant l’hôpital, retransmis à la radio militaire.

"Son état est défini comme critique, ce qui signifie que sa vie est en danger", a ajouté Zeev Rotstein, qui a refusé de se prononcer sur le délai dans lequel pourrait survenir le décès de M. Sharon, âgé de 85 ans et dans le coma depuis près de huit ans. Le quotidien Haaretz, citant une source informée, estimait mercredi que si l’état de santé de l’ex-Premier ministre continuait de se dégrader, son décès serait "une question de jours".

Laisser un commentaire

Votre adresse email ne sera pas publiée.

Ce site Web utilise des cookies pour améliorer votre expérience. Nous supposerons que vous êtes d'accord avec cela, mais vous pouvez vous désinscrire si vous le souhaitez. J'accepte Lire la suite