Algérie : Plusieurs arrestations lors des affrontements entre police et manifestants

La ligue algérienne pour la défense des droits de l’Homme (LADDH) a fait état, samedi, de “centaines d’arrestations” à Alger, Oran et Annaba, lors des marches à l’appel de la Coordination nationale pour le changement et la démocratie.

Algérie : Plusieurs arrestations lors des affrontements entre police et manifestants
La LADDH, qui a "enregistré des centaines d’arrestations, notamment à Alger, Oran et Annaba", "dénonce avec la plus grande vigueur cette répression et ces arrestations arbitraires et exige la libération immédiate des personnes interpellées", indique cette ONG dans un communiqué diffusé sur son site internet.

La Ligue "considère que le citoyen algérien a le droit d’exprimer pacifiquement ses revendications les plus légitimes. Elle met en garde le pouvoir contre toute dérive et contre toute atteinte aux droits de l’Homme", ajoute le communiqué.

Auparavant, le ministère algérien de l’Intérieur avait indiqué que quatorze personnes ont été interpellées puis relâchées, au cours de la manifestation qui s’est déroulée dans la capitale Alger.

La marche, initiée à Alger par la Coordination nationale algérienne pour le changement et la démocratie, a été empêchée par la police antiémeutes, qui a encerclé les manifestants à la place 1er Mai en plein centre d’Alger à travers un impressionnant dispositif sécuritaire.

Laisser un commentaire

Votre adresse email ne sera pas publiée.

Ce site Web utilise des cookies pour améliorer votre expérience. Nous supposerons que vous êtes d'accord avec cela, mais vous pouvez vous désinscrire si vous le souhaitez. J'accepte Lire la suite