Algérie: “les pays du Sahel n’ont pas besoin d’une présence étrangère” pour lutter contre Al-Qaïda au Maghreb (Ouyahia)

Algérie:
Le Premier ministre algérien Ahmed Ouyahia a estimé dimanche à Alger que les pays du Sahel n’avaient pas besoin de présence occidentale sur leur territoire pour lutter contre les terroristes d’Al-Qaïda au Maghreb (AQMI).

"Les pays du Sahel ont besoin de moyens ou de fonds pour développer l’administration des régions nord de leurs pays et renforcer leurs forces de sécurité. Ils n’ont pas besoin d’un déploiement étranger", a-t-il déclaré.

"Nous disons à nos amis du monde que les pays du Sahel ont besoin d’aide et de respect", a indiqué M. Ouyahia, dans une déclaration à la presse en marge d’une séance à l’assemblée consacrée aux réponses aux interrogations des députés sur sa déclaration de politique générale. "Tant qu’il n’y a pas de développement (dans la région), la sécurité demeure fragile", a-t-il affirmé, en précisant que pour les populations de la région du Sahel, les terroristes qu’il qualifie de "criminels" sont considérés comme des "bandits".

"Si demain nous avons une présence occidentale de quelque pays que ce soit (dans cette région), ils (les terroristes) vont devenir des moudjahidine et là, nous créerons un enfer avec les meilleures intentions du monde", a ajouté M. Ouyahia.

Fin septembre, cinq Français, un Togolais et Malgache travaillant pour le groupe Areva ont été enlevés au Niger par un groupe se revendiquant d’AQMI.

Laisser un commentaire

Votre adresse email ne sera pas publiée.

Ce site Web utilise des cookies pour améliorer votre expérience. Nous supposerons que vous êtes d'accord avec cela, mais vous pouvez vous désinscrire si vous le souhaitez. J'accepte Lire la suite