A Bruxelles, Macron se défend d’être un “eurobéat”

Le président français Emmanuel Macron, qui s’est toujours revendiqué comme un Européen convaincu, s’est défendu d’être un “eurobéat” lors de sa première visite présidentielle à Bruxelles.

"Je suis favorable à l’Europe, cela ne veut pas dire que je suis eurobéat", a déclaré le nouveau chef de l’Etat français lors d’un point de presse au côté du président de la Commission européenne Jean-Claude Juncker. (afp)

Laisser un commentaire

Votre adresse email ne sera pas publiée.

Ce site Web utilise des cookies pour améliorer votre expérience. Nous supposerons que vous êtes d'accord avec cela, mais vous pouvez vous désinscrire si vous le souhaitez. J'accepte Lire la suite