Zapatero souligne “la particularité” du Maroc, pays qui a entrepris des réformes depuis des années

Le président du gouvernement espagnol, José Luis Rodriguez Zapatero, a mis en avant "la particularité" du Maroc, pays qui a entrepris des réformes depuis des années.

Le Maroc est dans "une situation différente" des autres pays de la région parce qu’il dispose effectivement d’un "système multipartite", a affirmé le chef de l’exécutif espagnol dans un entretien à l’agence Reuters, dont se sont fait l’écho mardi plusieurs médias espagnols.

"Les choses sont bien sûr différentes au Maroc. C’est un pays qui a réalisé des réformes… Les citoyens veulent certainement davantage de réformes, mais c’est une situation différente avec un plus grand potentiel de stabilité et de progrès graduels", a estimé Zapatero qui réagissait au vent de changement dans le monde arabe. Il a, dans ce contexte, relevé que le Maroc qui dispose d’une "réalité institutionnelle", a choisi, depuis des années déjà, d’aller de l’avant dans le processus des réformes.

Evoquant les manifestations pacifiques qu’ont connues dimanche plusieurs villes du Maroc, le président du gouvernement espagnol a considéré que ces marches ont été l’occasion pour les citoyens de demander davantage de réformes.

Le chef de l’exécutif espagnol a par ailleurs estimé que l’Europe se doit d’apporter un soutien économique et politique aux pays du Proche-Orient et d’Afrique du Nord, appelant l’Union européenne à réfléchir sur la création d’une banque pour aider ces pays comme elle l’a fait pour l’Europe de l’Est après la chute du Mur de Berlin, en 1989.

Laisser un commentaire

Votre adresse email ne sera pas publiée.

Ce site Web utilise des cookies pour améliorer votre expérience. Nous supposerons que vous êtes d'accord avec cela, mais vous pouvez vous désinscrire si vous le souhaitez. J'accepte Lire la suite