Washington appelle à une “pression internationale” pour mettre fin aux violences en Syrie

Le Département d’Etat américain a plaidé, vendredi, pour une "pression internationale" sur le régime syrien, en vue de mettre fin aux violences en Syrie.

"Il faut mettre en place une pression internationale (…). Nous allons continuer à rechercher les moyens visant à renforcer la pression " sur le régime en Syrie, a affirmé le porte-parole de la diplomatie américaine, Mark Toner, lors de son point de presse.

Les Etats-Unis sont déterminés à "renforcer la pression pour forcer (le régime syrien) à mettre fin aux violences", a insisté Mark Toner.

Mercredi, le Département d’Etat a exprimé son soutien au projet de résolution sur la Syrie, soumis par la France et la Grande Bretagne au Conseil de sécurité de l’ONU.

Condamnant la violence en Syrie, le texte appelle le gouvernement de Damas à répondre aux revendications des manifestants, libérer tous les prisonniers de conscience, lever les restrictions imposées aux médias et coopérer avec le Haut Commissaire de l’ONU aux droits de l’Homme.

Jeudi, le ministère russe des Affaires étrangères a exprimé son opposition à toute résolution de l’organisation onusienne contre la Syrie. Moscou dispose du droit de veto à l’ONU.

Laisser un commentaire

Votre adresse email ne sera pas publiée.

Ce site Web utilise des cookies pour améliorer votre expérience. Nous supposerons que vous êtes d'accord avec cela, mais vous pouvez vous désinscrire si vous le souhaitez. J'accepte Lire la suite