USA: les républicains renforcés dans la course au Sénat

Les républicains ont conservé un siège au Sénat américain avec la réélection mardi de Tom Tillis en Caroline du Nord, un revers pour Joe Biden et les démocrates qui voient les espoirs d’une majorité à la Chambre haute s’éloigner.

“Je viens d’appeler le sénateur Tillis pour le féliciter”, a indiqué sur Twitter Cal Cunningham, son adversaire démocrate battu sur le fil, avant même l’annonce des résultats définitifs.

Les républicains comptent désormais 49 sièges, contre 48 aux démocrates dans cette chambre qui en compte 100. Trois sièges sont encore à pourvoir: l’un dans l’Alaska où le sénateur sortant est en tête selon des résultats encore provisoires, et deux dans l’Etat conservateur de Georgie où aura lieu une double élection le 5 janvier.

Il faudra alors que les démocrates remportent ces deux derniers sièges pour rattraper les républicains. Ce serait alors la voix de la future vice-présidente Kamala Harris qui départagerait les votes en cas d’égalité 50-50.

Or aucune loi ne peut être adoptée sans la chambre haute, qui a aussi le pouvoir d’approuver les nominations présidentielles: ses ministres, ses ambassadeurs, et les juges, notamment à la Cour suprême.

Si le Sénat restait républicain, Joe Biden, qui y a siégé pendant 36 ans, devrait mettre en oeuvre ses talents de dialogue et de négociateur. Le président élu s’est dit convaincu mardi de pouvoir rassembler un nombre suffisant de parlementaires de l’autre bord.

Laisser un commentaire

Votre adresse email ne sera pas publiée.

Ce site Web utilise des cookies pour améliorer votre expérience. Nous supposerons que vous êtes d'accord avec cela, mais vous pouvez vous désinscrire si vous le souhaitez. J'accepte Lire la suite