Un rapporteur de l’ONU appelle Israël à mettre fin à “la punition collective” des habitants de Gaza

Le rapporteur spécial de l’ONU sur la situation des droits de l’Homme dans les territoires palestiniens, Richard Falk, a appelé vendredi Israël à mettre fin à son blocus sur la bande de Gaza qu’il a qualifié de "punition collective" de près de deux millions de personnes.

Il a regretté les effets dévastateurs du siège imposé aux habitants de Gaza, citant en particulier les pêcheurs, les agriculteurs et les hommes d’affaires "qui souffrent tous de sévères restrictions sur leurs activités".

Dans ce contexte, M. Falk a mis Israël devant ses responsabilités en tant que puissance occupante pour protéger la population civile et favoriser les conditions d’un climat économique sain.

Il a rappelé le rapport "Gaza 2020 " des Nations unies selon lequel la région "sera inhabitable, à terme, en raison des problèmes environnementaux causés ou aggravés par le siège israélien".

Selon lui, la colonisation israélienne de peuplement prend de l’ampleur. En 2012, le nombre de colons a augmenté de 4,5 pc à mesure que se poursuivent les activités d’extension des colonies.

Laisser un commentaire

Votre adresse email ne sera pas publiée.

Ce site Web utilise des cookies pour améliorer votre expérience. Nous supposerons que vous êtes d'accord avec cela, mais vous pouvez vous désinscrire si vous le souhaitez. J'accepte Lire la suite