Ukraine : Fabius menace Ianoukovitch de sanctions

“Tout ce qui peut arrêter la violence est bon à prendre, mais ce serait une erreur grave de dire que le pays est redevenu calme”. Arrivé jeudi matin à Kiev, le ministre des affaires étrangères français Laurent Fabius s’est exprimé au micro d’Europe 1.

Et il n’est pas dupe : la trêve décrétée par le président ukrainien Ianoukovitch reste précaire.D’où sa menace directe de sanctions à l’égard du pouvoir en Ukraine : "à Ianoukovitch que je vais voir, je dirai, un, qu’il faut arrêter la violence qui est évidemment inacceptable et que nous nous apprêtons à prendre cet après-midi des sanctions contre ceux qui sont responsables de la violence", a-t-il prévenu.

Laisser un commentaire

Votre adresse email ne sera pas publiée.

Ce site Web utilise des cookies pour améliorer votre expérience. Nous supposerons que vous êtes d'accord avec cela, mais vous pouvez vous désinscrire si vous le souhaitez. J'accepte Lire la suite