Syrie : une intervention militaire sèmerait “le chaos”

Une intervention militaire étrangère plongerait la Syrie dans un conflit encore plus meurtrier, estime lundi un éditorialiste du Quotidien du peuple, principal organe du Parti Communiste chinois. "Il est facile d’imaginer le chaos dont la Syrie serait le théâtre si une guerre civile y éclatait pour de bon et entraînait une intervention militaire occidentale", écrit-il, jugeant que le plan de paix de Kofi Annan, émissaire de l’Onu et de la Ligue arabe, reste la seule issue possible à la crise.

"Si ce projet réaliste pour une résolution pacifique de la crise syrienne est bloqué, il est tout à fait probable que le pays sombre dans l’abîme d’un conflit armé", ajoute l’auteur. Kofi Annan avait lui-même constaté la veille l’échec des efforts déployés par les Nations unies pour faire respecter le cessez-le-feu censé être entré en vigueur le 12 avril dans le cadre de son plan et a dit craindre "un conflit généralisé".

Laisser un commentaire

Votre adresse email ne sera pas publiée.

Ce site Web utilise des cookies pour améliorer votre expérience. Nous supposerons que vous êtes d'accord avec cela, mais vous pouvez vous désinscrire si vous le souhaitez. J'accepte Lire la suite