Syrie : le dernier scrutin présidentiel est ‘illégitime” (Ashton)

Le scrutin présidentiel organisé mardi en Syrie est ‘illégitime” et ‘sape les efforts politiques” visant à trouver une solution à la crise actuelle, a affirmé, mercredi, la chef de la diplomatie de l’Union européenne Catherine Ashton.

‘Les élections du 3 juin ne peuvent être considérées comme un véritable vote démocratique. Pour l’UE elles sont donc illégitimes et sapent les efforts politiques visant à trouver une solution au conflit syrien”, a indiqué Mme Ashton dans un communiqué.

L’UE appelle dans ces circonstances le régime syrien à se réengager dans de véritables négociations politiques à même de favoriser la tenue d’un scrutin où la volonté du peuple sera pleinement exprimée, a ajouté la haute représentante de l’UE pour les affaires étrangères et la politique de sécurité.

Toute élection en Syrie ne devrait avoir lieu que dans le cadre d’un véritable processus politique qui reçoit l’aval de la communauté internationale, a-t-elle insisté.

Mme Ashton a rappelé que l’ancien envoyé spécial de la Ligue arabe et de l’ONU avait critiqué la tenue d’une telle élection alors que le pays est en plein guerre civile, et exhorté Bachar Al Assad à s’abstenir à chercher la réélection car il mettrait ainsi en péril le processus politique enclenché avec Genève I.

Laisser un commentaire

Votre adresse email ne sera pas publiée.

Ce site Web utilise des cookies pour améliorer votre expérience. Nous supposerons que vous êtes d'accord avec cela, mais vous pouvez vous désinscrire si vous le souhaitez. J'accepte Lire la suite