Syrie : le CNS accuse l’Irak d'”ingérence”

Le Conseil national syrien (CNS), principale composante de l’opposition, a accusé dimanche le gouvernement irakien d’avoir augmenté son niveau d’"ingérence" en Syrie.

Le conseil a appelé la Ligue arabe et l’ONU à condamner le gouvernement irakien pour son atteinte à "la souveraineté de la Syrie" et a estimé que la communauté internationale devrait "au moins condamner ce comportement agressif".

Samedi, les autorités irakiennes ont annoncé avoir transporté dans un hôpital irakien quatre soldats syriens blessés dans des combats avec des rebelles près du poste-frontière de Yaarubiyeh.

Laisser un commentaire

Votre adresse email ne sera pas publiée.

Ce site Web utilise des cookies pour améliorer votre expérience. Nous supposerons que vous êtes d'accord avec cela, mais vous pouvez vous désinscrire si vous le souhaitez. J'accepte Lire la suite