“Plastique” d’Abdelkébir Rgagna remporte le prix du public au 3ème FICMT

Le film "Plastique" du réalisateur Abdelkébir Rgagna, unique représentant du Maroc au troisième Festival international du court-métrage de Tiznit (FICMT), organisé du 1er au 3 mars, a remporté le prix du public de cette édition.

Ce film (29 minutes, produit en 2011), où Rgagna a troqué son rô le d’interprète contre celui de metteur en scène, raconte l’histoire d’une petite famille composée d’un jeune couple et d’une fille, ses souffrances et les multiples pressions qu’elle subit au quotidien au point de rendre leur vie fade, froide et sans âme, à l’image du plastique.

Le scénario du film, tourné entièrement à Agadir et régions, est écrit par Abdelilah Benhaddar. Outre Rachid El Ouali et Latifa Ahrar qui y campent les principaux rôles aux côtés des deux enfants Rania et Akram, le film regroupe une constellation d’artistes, dont Houcine Châabi, Kahdija Zehouani et bien d’autres.

Le Grand Prix de cette manifestation est revenu au film iranien "La dernière image d’un souvenir", un court métrage de 18 minutes, produit en 2012 et coréalisé par Mme Farnaz Mohamed Jurabchian.

Le Prix du jury a été attribué au réalisateur cubain Mario Pieredda pour son "Los aviones que se caen", un film de 12 minutes produit en 2012.

Le jury a également décerné une mention spéciale au film mexicain "Quand je viendrai deux fois et partira une fois" de Ixchel Hernandez et Anna Weibenfels, un court-métrage de 15 minutes.

Etait en lice pour les prix de ce festival une vingtaine de courts-métrages venant d’Algérie, Belgique, Canada, Cuba, Djibouti, Egypte, Espagne, France, Iran, Italie, Mauritanie, Mexique, Norvège, Hollande, Portugal, Suisse, Syrie, Tunisie, des USA et du Maroc.

Le jury de cette édition était présidé par l’historien, réalisateur et producteur français Jean-Louis Dufour, aux cô tés de Yahia Reggad (auteur et scénariste), Thierry Canon (artiste 3D et réalisateur de publicité), Wafa Lgueddi (comédienne et artiste chorégraphe) et Eric Deschamps (producteur, scénariste et réalisateur).

En plus de la projection hors-compétition de sept films français en présence de nombre de réalisateurs de l’Hexagone, le cinéma français étant l’invité d’honneur de cette édition, les organisateurs avaient prévu une séance dédiée aux élèves des établissements scolaires et d’un Master class sur le cinéma.

Cette manifestation cinématographique est appuyée par le Conseil communal de Tiznit, l’Assemblée provinciale, le Conseil régional Souss-Massa-Drâa et d’autres intervenants du secteur privé.

Laisser un commentaire

Votre adresse email ne sera pas publiée.

Ce site Web utilise des cookies pour améliorer votre expérience. Nous supposerons que vous êtes d'accord avec cela, mais vous pouvez vous désinscrire si vous le souhaitez. J'accepte Lire la suite