Syrie: Damas accuse Alain Juppé d’avoir des “illusions colonialistes”

Le chef de la diplomatie syrienne Walid Mouallem a accusé mercredi son homologue français Alain Juppé d’avoir des "illusions colonialistes", affirmant qu’il n’aura "aucune influence" en Syrie, secouée par un mouvement de contestation inédit contre le régime de Bachar al-Assad.

"M. Juppé vit toujours dans les illusions de l’époque coloniale française. Il n’aura aucune influence dans les affaires syriennes", a affirmé M. Mouallem lors d’une conférence de presse.

Le ministre syrien a en outre accusé M. Juppé de se croire en droit de "conférer la légitimité à tel ou tel dirigeant".

Laisser un commentaire

Votre adresse email ne sera pas publiée.

Ce site Web utilise des cookies pour améliorer votre expérience. Nous supposerons que vous êtes d'accord avec cela, mais vous pouvez vous désinscrire si vous le souhaitez. J'accepte Lire la suite