Royal dénonce un Sarkozy “autosatisfait”

Invitée vendredi 27 avril des 4 Vérités sur France 2 et interrogée sur l’émission "Des paroles et des actes" de la veille, Ségolène Royal a "trouvé un gros contraste entre les deux candidats".

"D’un côté, a poursuivi la présidente de Poitou-Charente, François Hollande qui avançait ses propositions sur l’emploi, l’école …", de l’autre Nicolas Sarkozy "qui fuyait son bilan". "Son taux de chômage avoisine les 10%""’a-t-elle souligné, après avoir rappelé qu’il avait promis en 2007 de le ramener à 5%".

"L’essentiel", a-t-elle estimé, "c’est de ne pas le laisser esquiver les comptes" qu’il doit rendre aux Français".

La candidate PS à la présidentielle de 2007 a réfuté l’argument de la crise et la comparaison du président-candidat entre la France et l’Espagne, ou la Grèce, qui a vu son chômage doubler en deux ans. "Si la politique ne peut rien à la crise, pourquoi être candidat à la présidentielle ? "

Elle a aussi estimé : "Nous sommes là pour nous ajuster aux pays où ça va bien", "avec une autre façon de faire de la fiscalité", dénonçant un chef de l’Etat "autosatisfait".

Laisser un commentaire

Votre adresse email ne sera pas publiée.

Ce site Web utilise des cookies pour améliorer votre expérience. Nous supposerons que vous êtes d'accord avec cela, mais vous pouvez vous désinscrire si vous le souhaitez. J'accepte Lire la suite