Robert Gibbs: Hosni Moubarak, “partenaire important” des Etats-Unis

Robert Gibbs: Hosni Moubarak,
La Maison Blanche a appelé jeudi tant le gouvernement que les manifestants en Egypte à" éviter la violence", et affirmé que les protestations actuelles "offraient la chance" au président Moubarak d’écouter ses compatriotes, selon des informations de l’agence APS.

"Tout d’abord, le gouvernement (égyptien) a l’obligation de ne pas avoir recours à la violence", a déclaré le porte-parole du président Barack Obama, Robert Gibbs. Mais, a-t-il souligné, "ceux qui protestent ont (eux aussi) l’obligation de ne pas avoir recours à la violence", notamment en brûlant des bâtiments officiels.

Tout en qualifiant le président Hosni Moubarak de "partenaire important" des Etats-Unis, le porte-parole a affirmé jeudi à plusieurs reprises que les Etats-Unis "ne prennent pas parti" dans l’actuelle vague de protestations.

Ces manifestations "représentent une chance pour le président Moubarak d’écouter son propre peuple", a remarqué M. Gibbs.

Laisser un commentaire

Votre adresse email ne sera pas publiée.

Ce site Web utilise des cookies pour améliorer votre expérience. Nous supposerons que vous êtes d'accord avec cela, mais vous pouvez vous désinscrire si vous le souhaitez. J'accepte Lire la suite