Rachida Dati s’en prend à certains “tocards” de journalistes

Invitée le 14 mars de Jean-Jacques Bourdin sur BFMTV pour parler des écoutes de Nicolas Sarkozy, l’ancienne ministre de la Justice Rachida Dati s’est élevée contre la violation du secret de l’instruction par une partie de la presse.

"La violation du secret de l’instruction permet à la presse en toute impunité de publier des informations incomplètes, erronées, ou sous couvert d’anonymat ou de ragots, et on publie ça au mépris de la loi et des personnes concernées", a-t-elle ainsi dénoncé.

Rachida Dati a ajouté, attaquant certains journalistes. "C’est comme certains de vos confrères qui n’ont de journaliste que le nom. Alors moi, ces tocards-là, j’en ai soupé, je ne les supporte plus !" Avant de raconter, geste à l’appui : "Ils vous appellent et disent : ‘Allo, bonjour Madame Dati. Il paraît que vous avez fait ça. Non, c’est faux. Alors, ou vous nous donnez une interview pour démentir ou sinon on l’écrit’. Voilà ce que font certains de vos confrères," a-t-elle conclu en s’adressant au journaliste-animateur.

Laisser un commentaire

Votre adresse email ne sera pas publiée.

Ce site Web utilise des cookies pour améliorer votre expérience. Nous supposerons que vous êtes d'accord avec cela, mais vous pouvez vous désinscrire si vous le souhaitez. J'accepte Lire la suite