Primaires UMP: Juppé en appelle à “l’apaisement”

L’ancien Premier ministre et maire UMP de Bordeaux, Alain Juppé, a espéré samedi que les "bisbilles vont s’apaiser" autour des primaires de son parti pour la municipale à Paris, qui se déroulent jusqu’à lundi.

Interrogé en marge du départ de la Solitaire du Figaro, à Bordeaux, Alain Juppé a indiqué qu’il "espère que le bon sens prévaudra", alors que des soupçons de fraude ont été relevés, et qu’un des quatre candidats, Pierre-Yves Bournazel, a demandé vendredi, sans l’obtenir, la suspension du scrutin électronique, invoquant un système "défaillant". "J’ai dit ce que je pensais des candidats en présence, Nathalie Kosciusko-Morizet a le bon profil pour gagner. Les primaires sont une bonne idée, je fais appel à l’esprit d’unité et de responsabilité des uns et des autres" et "j’espère que toutes ces bisbilles vont s’apaiser", a déclaré le maire.

Laisser un commentaire

Votre adresse email ne sera pas publiée.

Ce site Web utilise des cookies pour améliorer votre expérience. Nous supposerons que vous êtes d'accord avec cela, mais vous pouvez vous désinscrire si vous le souhaitez. J'accepte Lire la suite