Pour Assad, l’accord d’Idleb est “temporaire” et la Syrie reprendra la zone

Le président syrien Bachar al-Assad a fait savoir que l’accord russo-turc créant une future "zone démilitarisée" à Idleb est une "mesure temporaire", assurant que ce territoire "reviendra" au régime, selon l’agence d’Etat SANA dimanche soir.

"L’accord est une mesure temporaire grâce à laquelle le régime a marqué des points sur le terrain, à commencer par la fin du bain de sang », a déclaré le président Assad lors d’une réunion du comité central de son parti Baath, cité par SANA.

Le 17 septembre a été dévoilé un accord russo-turc qui prévoit l’instauration d’une zone-tampon de 15 à 20 km de large, afin de séparer les territoires insurgés et les secteurs voisins contrôlés par le régime syrien.

"Cette province et d’autres territoires qui sont encore sous le contrôle de terroristes reviendront à l’Etat syrien", a assuré Assad, selon SANA.

Depuis 2011 la guerre en Syrie a fait plus de 360.000 morts, et l’accord sur Idleb a permis de repousser l’imminence d’une offensive du régime qui faisait craindre aux ONG et à l’ONU une "catastrophe humanitaire" et un "bain de sang" dans cet ultime bastion insurgé dans le pays.

Laisser un commentaire

Votre adresse email ne sera pas publiée.

Ce site Web utilise des cookies pour améliorer votre expérience. Nous supposerons que vous êtes d'accord avec cela, mais vous pouvez vous désinscrire si vous le souhaitez. J'accepte Lire la suite