Plus de la moitié des Turcs favorable à l’arme atomique face une éventuelle menace nucléaire iranienne

Plus de la moitié de la population turque veut que la Turquie soit dotée de l’arme atomique pour faire face à une éventuelle menace nucléaire iranienne, selon les résultats d’un sondage publiés jeudi par le quotidien "Hurriyet Daily News”.

53,9 % des 1.500 personnes interrogées dans le cadre de ce sondage, réalisé par le Centre turc d’études économiques et de politiques internationales (EDAM), se sont déclarées pour que la Turquie soit dotée de l’arme nucléaire et ne pas compter sur la seule protection de l’OTAN en cas de menace nucléaire de la part du voisin de l’Est, l’Iran.

Près de 1/3 des Turcs interrogés (34,8 %) estiment que leur pays ne devrait absolument pas développer une technologie nucléaire à des fins militaires, au moment où seuls 8,2 % des sondés pensent que le parapluie sécuritaire de l’OTAN est suffisant pour contrer une menace étrangère.

Opposée à la prolifération nucléaire dans sa région, la Turquie défend par contre cette technologie à des fins civiles. Elle dispose d’un projet visant la construction de trois centrales nucléaire, d’ici quatre ans.

Laisser un commentaire

Votre adresse email ne sera pas publiée.

Ce site Web utilise des cookies pour améliorer votre expérience. Nous supposerons que vous êtes d'accord avec cela, mais vous pouvez vous désinscrire si vous le souhaitez. J'accepte Lire la suite