Paris “respecte la souveraineté” de la CIV

"C’est le peuple souverain ivoirien lui-même qui a décidé de sortir Gbagbo", et la France est "extrêmement respectueuse" de cette souveraineté, a déclaré François Baroin sur RTL mardi. Nicolas Sarkozy a été vivement critiqué par les partisans de Laurent Gbagbo pour avoir lancé vendredi dernier un ultimatum au président ivoirien autoproclamé. L’Union européenne a décrété lundi des interdictions de visa à l’encontre du président autoproclamé et de 18 autres personnes, dont son épouse, et que les Etats-Unis et l’Organisation des Nations unies (ONU) envisagent également des sanctions.

Laisser un commentaire

Votre adresse email ne sera pas publiée.

Ce site Web utilise des cookies pour améliorer votre expérience. Nous supposerons que vous êtes d'accord avec cela, mais vous pouvez vous désinscrire si vous le souhaitez. J'accepte Lire la suite