Paris qualifie de “provocation” l’extension d’une colonie israélienne à Al-Qods

La France a condamné vendredi le feu vert donné par le gouvernement israélien d’étendre la superficie de la colonie Gilo dans le secteur oriental d’Al-Qods, qualifiant cette décision de "provocation".

"La France condamne l’approbation donnée par le ministère de l’Intérieur israélien à la construction de 800 nouveaux logements dans la colonie de Gilo à Jérusalem-Est", a déclaré le porte-parole du Quai d’Orsay, Philippe Lalliot, lors d’un point de presse.

"En ouvrant la voie à l’extension du périmètre de cette colonie, cette décision constitue une provocation, dans un contexte d’ores et déjà tendu", a-t-il poursuivi.

La France rappelle que "la colonisation israélienne, sous toutes ses formes, est illégale au regard du droit international, qu’elle nuit au rétablissement de la confiance entre les parties et qu’elle constitue un obstacle à une paix juste fondée sur la solution des deux Etats", a ajouté Philippe Lalliot.

"Nous appelons instamment les autorités israéliennes à revenir sur cette décision et à s’abstenir de toute mesure visant à étendre et pérenniser la colonisation", a conclu le porte-parole.

Laisser un commentaire

Votre adresse email ne sera pas publiée.

Ce site Web utilise des cookies pour améliorer votre expérience. Nous supposerons que vous êtes d'accord avec cela, mais vous pouvez vous désinscrire si vous le souhaitez. J'accepte Lire la suite