Paris ferme son ambassade à Tripoli

Le ministère des affaires étrangères a suspendu samedi 26 février les activités de son ambassade à Tripoli, “en raison de la dégradation des conditions de sécurité en Libye” après l’évacuation de la totalité de son personnel diplomatique via un avion militaire qui a également évacué des ressortissants français et étrangers.

"Les conditions de sécurité commençaient à devenir problématiques. Le climat général n’était pas marqué par des coups de feu incessants mais par un calme qui devenait inquiétant, en particulier le matin. On avait l’impression que c’était tous les jours dimanche", a relaté l’ambassadeur de France en Libye, François Gouyette, à son arrivée à Roissy.

Laisser un commentaire

Votre adresse email ne sera pas publiée.

Ce site Web utilise des cookies pour améliorer votre expérience. Nous supposerons que vous êtes d'accord avec cela, mais vous pouvez vous désinscrire si vous le souhaitez. J'accepte Lire la suite