Paris espère que l’Algérie va fêter son 50e anniversaire d’indépendance “dans la modération”

Le ministre français des Affaires étrangères, Alain Juppé, a espéré mardi que la célébration en juillet du 50e anniversaire de l’indépendance de l’Algérie se fasse « dans un esprit de modération, en essayant d’éviter les extrémismes de tous bords ».

« Nous sommes convenus avec le président (Abdelaziz) Bouteflika, lorsque je lui ai rendu visite l’année dernière, d’envisager la célébration du 50e anniversaire de l’indépendance de l’Algérie dans un esprit de modération, en essayant d’éviter les extrémismes de tous bords », a déclaré M. Juppé lors d’une audition devant la Commission des Affaires étrangères de l’Assemblée nationale. « J’espère qu’on va continuer sur cette ligne. Surtout, nous nous étions mis d’accord pour dire : Regardons l’avenir. Essayons de fonder la relation franco‑algérienne sur l’avenir et pas sur le passé », a‑t‑il ajouté.

Laisser un commentaire

Votre adresse email ne sera pas publiée.

Ce site Web utilise des cookies pour améliorer votre expérience. Nous supposerons que vous êtes d'accord avec cela, mais vous pouvez vous désinscrire si vous le souhaitez. J'accepte Lire la suite