Otage britannique décapité: Hollande “indigné” par un “crime odieux”

Le président français François Hollande s’est dit “indigné” du “crime odieux” perpétré sur l’otage britannique Alan Henning par le groupe Etat Islamique (EI). “Ce crime, comme les précédents, ne restera pas impuni”, a averti M. Hollande dans un communiqué publié par l’Elysée dans la nuit de vendredi à samedi.

Laisser un commentaire

Votre adresse email ne sera pas publiée.

Ce site Web utilise des cookies pour améliorer votre expérience. Nous supposerons que vous êtes d'accord avec cela, mais vous pouvez vous désinscrire si vous le souhaitez. J'accepte Lire la suite