Obama et Poutine appellent à un ”arrêt immédiat” de la violence en Syrie

Obama et Poutine appellent à un
Les présidents américain et russe, Barack Obama et Vladimir Poutine, ont appelé, lundi à Los Cabos (nord-ouest du Mexique), à un "arrêt immédiat de l’effusion de sang en Syrie.

Réunis peu avant le début du sommet du G20 à Los Cabos, les deux chefs d’Etat ont plaidé pour que ”le peuple syrien puisse choisir son avenir de manière démocratique et indépendante".

Dans une déclaration à la presse à l’issue de leur réunion, Poutine a souligné les "nombreux points d’accord" qu’il a évoqués avec son homologue américain à propos de la Syrie. Toutefois, Poutine n’a pas détaillé ces points de convergence avec Obama.

La Russie est accusé régulièrement par les alliés occidentaux de Washington de bloquer systématiquement au Conseil de sécurité toutes les résolutions de condamnation du régime syrien à cause de la violence contre les civils syriens.

Les deux chefs d’Etat ont également évoqué la question du nucléaire iranien et le bouclier anti-missile américain en Europe de l’Est.

Laisser un commentaire

Votre adresse email ne sera pas publiée.

Ce site Web utilise des cookies pour améliorer votre expérience. Nous supposerons que vous êtes d'accord avec cela, mais vous pouvez vous désinscrire si vous le souhaitez. J'accepte Lire la suite