Nucléaire : toujours des “questions non résolues”, l’Iran prêt à continuer

Il y a toujours des questions “non résolues”, a déclaré mardi un haut négociateur iranien, Hamid Baïdinejad, en ajoutant que l’Iran était prêt à continuer les discussions avec les grandes puissances à Lausanne.

"Il y a encore des questions non résolues. Nous nous concentrons sur ces questions. Des solutions ont été proposées aux parties, elles ont fait leurs commentaires, il y a des échanges, mais le processus doit continuer jusqu’à arriver à une solution", a déclaré M. Baïdinejad aux journalistes.

Un haut responsable américain a déclaré un peu plus tôt que les négociations de Lausanne pourraient se poursuivre mercredi si des progrès sont enregistrés dans les heures qui viennent.

"Lorsqu’on parle de demain, cela peut être minuit ou trois heures du matin", a réagi M. Baïdinejad.

"Les négociations se termineront lorsque les solutions seront trouvées. Nous sommes prêts à continuer. Nous n’avons pas d’heures. Tout le monde pense que les efforts doivent continuer jusqu’à arriver à un accord", a-t-il encore dit.

Les ministres des Affaires étrangères des puissances du groupe 5+1 (Etats-Unis, France, Royaume-Uni, Russie, Chine et Allemagne) et de l’Iran tentent de régler les dernières questions pour annoncer un accord sur l’épineux dossier nucléaire iranien, dont la date butoir est fixée à mardi minuit.

Laisser un commentaire

Votre adresse email ne sera pas publiée.

Ce site Web utilise des cookies pour améliorer votre expérience. Nous supposerons que vous êtes d'accord avec cela, mais vous pouvez vous désinscrire si vous le souhaitez. J'accepte Lire la suite