Moscovici : “Copé perd son sang-froid”

"Jean-François Copé est un homme aux abois, il perd son sang-froid. Il s’est radicalisé", a taclé sur Europe1 Pierre Miscovici, le ministre de l’Économie, au sujet des déclarations du secrétaire général de l’UMP, qui affirme qu’il pourrait appeler les Français à descendre dans la rue sur certains points de politique du gouvernement.

Laisser un commentaire

Votre adresse email ne sera pas publiée.

Ce site Web utilise des cookies pour améliorer votre expérience. Nous supposerons que vous êtes d'accord avec cela, mais vous pouvez vous désinscrire si vous le souhaitez. J'accepte Lire la suite